Archives de Tag: formation

La réserve sanitaire : mon accélérateur de carrière

Sacha en exercice

Je m’appelle Sacha, je suis infirmier diplômé depuis 2013. J’ai travaillé aux urgences et en réanimation à Toulouse pendant deux ans.

Pendant mes études, dans le cadre de recherches pour mon diplôme, j’ai découvert la Réserve sanitaire. A la fin de mes études je cherchais déjà à m’engager autrement, Lire la suite

Soins aux migrants : ma première mission EPRUS

Nos radios, télévisions nous parlent quasi quotidiennement des conditions de vie extrêmement difficiles des migrants installés à Calais et dans la région. On nous parle aussi de problèmes de sécurité, de situation tendue : relations difficiles avec les forces de l’ordre, avec les habitants riverains du camp, à l’intérieur du camp, on parle parfois de coups de feu particulièrement la nuit, d’arrestations. On nous parle moins de la situation sanitaire, mais elle est elle-aussi très précaire. Lire la suite

L’exercice terrain, notre rampe de lancement

Nous sommes Claire et Edwin, et nous étions début février en exercice terrain avec l’EPRUS. Un exercice très particulier, qui s’est transformé pour nous en véritable « rampe de lancement » ! Quelques heures à peine après la fin de l’exercice, nous étions dans l’avion pour notre première mission EPRUS… Un tempo assez incroyable, que nous avons décidé de vous raconter… dans les airs.

12654164_10208447392041806_3689110695177844414_n

Lire la suite

Attentats à Paris : de l’exercice logistique à l’Institut médico-légal

Jean francois

La semaine du 16 au 19 novembre 2015, avec plusieurs autres logisticiens, nous étions programmés pour un exercice logistique à l’hôpital de Saint-Maurice en région parisienne. Malgré les attentats du 13 novembre, cet exercice a été maintenu. Toutefois, nous savions qu’à tout moment, notre mission pouvait évoluer au gré des événements. Et c’est après une première journée à monter notre lieu de vie et une matinée de cours prodiguée à nos stagiaires, qu’un appel de l’EPRUS a modifié notre planning.

L’EPRUS nous a mandatés pour nous rendre à l’Institut médico-légal (IML) de Paris afin d’évaluer le besoin logistique auprès de la Cellule d’Urgence Médico-Psychologique (CUMP) et l’accueil des familles. Me voilà donc parti vers l’IML en début d’après-midi.

Passé le stress et les mille questions qui se sont succédées dans ma tête (que vais-je trouver, serai-je à la hauteur…), me voilà sur place auprès des équipes de la CUMP et des intervenants extérieurs. La difficulté n’a pas été de voir ce qui ne fonctionnait pas au point de vue logistique mais de savoir qui coordonnait l’ensemble ; c’est d’ailleurs souvent la première question à se poser quand on arrive en mission, nous avons l’habitude ! De nombreux échanges avec les équipes sur place nous ont permis de trouver notre place parmi toutes ces personnes : pour elles, l’EPRUS était encore inconnu. En relation permanente avec l’EPRUS et mes collègues en exercice à Saint-Maurice, nous nous tenions prêts à intervenir à tout moment pour parfaire la logistique de ce lieu en collaboration avec les autres acteurs présents sur site.

Ce fut le cas dès le lendemain. Nous avons été mobilisés pour livrer du matériel et monter un barnum à la demande du Ministère des Affaires Étrangères. Deux logisticiens et deux stagiaires logisticiens ont été mobilisés, passant ainsi de l’exercice à Saint-Maurice à la « mission » réelle.

Durant ma présence sur le site de l’IML, en plus de mon évaluation logistique et dans l’attente de réponses téléphoniques et autres, j’ai croisé des familles endeuillées, des personnes qui m’ont fait part de leur profond désarroi.

Si on me demande si ma mission a été une réussite, je ne répondrai pas, par modestie peut-être, mais aussi parce que je ne suis pas à même de juger l’ensemble. Nos réussites, ce sont les réussites de l’EPRUS dans son ensemble et non une personne en particulier. Je voudrais saluer mes collègues logisticiens et autres personnels de l’EPRUS présents qui ont participé, par leurs conseils et leur réactivité à intervenir au moment opportun.

 

Jean-François

Encadrant logisticien EPRUS

 

Notre journée de préparation avant de partir pour Conakry

Equipe 20 sur le départ pour Conakry

L’équipe 20 sur le départ pour Conakry

Paris – Lundi 7 septembre 2015 – 8h30 – Avenue du Stade de France.

Les 4 EPRUS de l’équipe 20, 1 médecin, 1 infirmier diplômé d’Etat et 2 aides-soignants soit Michel, Josiane, Shirley et Sophie, en charge de la relève du contrôle sanitaire aux frontières à l’aéroport de Conakry, se présentent au complet devant le siège de l’EPRUS.

Nous sommes arrivés la veille à Paris, venant tous les 4 de différentes régions de France. Regroupement à l’hôtel dans le quartier de La Villette, première rencontre pour certains, retrouvailles amicales de visages connus pour d’autres. Lire la suite

Nous formons des équipes au contrôle sanitaire : un enjeu majeur face aux nouvelles maladies infectieuses

On le sait, de nouvelles maladies infectieuses vont émerger à l’avenir, comme on l’a vu pour l’épidémie Ebola. Autrefois cantonnée à des zones reculées, cette maladie a réussi à se déplacer très rapidement dans des zones fortement peuplées. Ce type de maladies, pour lesquelles vaccins et traitements n’existent pas encore, ignore les frontières et prend les chemins des hommes pour se diffuser parfois comme une traînée de poudre. Lire la suite

Je suis réserviste, formateur Ebola EPRUS aux Antilles

Lors de l'atelier

Lors de l’atelier « Habillage-déshabillage », j’explique aux collègues comment enfiler et ôter la tenue de protection en toute sécurité

Je m’appelle Jérôme, je suis infirmier urgentiste, je suis réserviste au Service de Santé des Armées et à l’EPRUS. Je travaille aussi au Service de santé secours médical des pompiers.

A l’EPRUS, je suis encadrant, ce qui signifie que je peux encadrer 15 à 20 personnes lors de missions, comme par exemple lors des renforts hospitaliers en Guyane, mais aussi en Guadeloupe, Basse-Terre, ou lors de l’anniversaire du débarquement en Normandie (D-Day). Lire la suite