Préparateur en pharmacie, ma première mission à Saint-Martin

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je m’appelle Eric, je suis préparateur en pharmacie hospitalière à l’AP-HP en région parisienne depuis plus de 20 ans et auparavant j’ai travaillé en officine de ville durant 13 années.

J’ai découvert l’existence de la Réserve sanitaire Il y a un an au cours d’une formation aux gestes et soins d’urgence « AFGSU » dispensée par le CESU 75.

Le concept de la Réserve sanitaire m’a paru évident et lorsque j’ai vu parmi les professions recherchés « préparateur en pharmacie » je n’ai pas hésité. J’ai rempli progressivement mon dossier sur informatique et signé le contrat d’engagement. Je n’ai même pas eu le temps de m’inscrire aux formations proposées que les alertes concernant les missions « Ouragan Irma » à Saint Martin sont arrivées dans ma boite mail.

J’étais très intéressé par ces missions ! J’ai consulté très vite les infos sur la situation locale via youtube, suis allé voir les actus sur la page Facebook de la Réserve sanitaire … et ai échangé avec la cadre de mon service au sujet d’une possible absence prochaine. J’ai donc répondu à l’alerte, en remplissant le questionnaire et en indiquant mes périodes de disponibilité.

Santé publique France, qui gère la Réserve sanitaire, m’appelle un lundi pour me dire que ma candidature à la mission est retenue et me demande de confirmer mes dates de disponibilités. Trois jours plus tard, la mission est confirmée et l’équipe « Irma22 » constituée.

Très rapidement notre référente Delphine prend contact avec tous les réservistes sélectionnés pour cette équipe et constitue un groupe sur l’appli « WhatsApp ». Nous pouvons ainsi très tôt faire connaissance et échanger des infos pratiques entre coéquipiers.

Le lundi suivant c’est le briefing au siège de Santé publique France à Saint-Maurice près de Paris et le départ pour Saint-Martin. Nous sommes tous réunis et on nous présente la mission, les difficultés de celle-ci, ce qu’ont rapporté les réservistes des équipes précédentes, etc. On nous rappelle les grands principes d’intervention de la Réserve sanitaire, nous fournit notre tenue, notre billet d’avion, réservation hôtelière etc.

Une fois sur place, je suis affecté en renfort à la pharmacie de l’hôpital de Saint-Martin. Habituellement, cette pharmacie fonctionne grâce à six professionnels, mais à mon arrivée, après les dégâts très importants causés sur l’ile, ils ne sont plus que trois : le pharmacien chef, son assistant et une aide préparatrice.

Il fallait donc que je m’adapte très rapidement à la situation locale afin de soulager l’équipe, l’aider à se réorganiser pour retrouver au plus vite un fonctionnement normal. Ma présence avait pour but d’assurer la continuité du fonctionnement pharmaceutique de cet hôpital, en permettant au personnel local de prendre du temps pour eux car ils étaient eux-mêmes tous touchés directement par l’ouragan.

J’ai ainsi pris en charge les demandes ponctuelles de médicaments et matériel médical pour les services, les commandes régulières, la réception de commandes, la remise à niveau des stocks à partir de réserves situées un peu partout dans la pharmacie, l’étiquetage et l’identification des médicaments dont les emballages avaient étés endommagés.

Des petites actions simples comme l’amélioration du stockage de médicaments ont apporté un soutien concret et moral à l’équipe pharmaceutique locale : retrouver, après des semaines de difficultés, des étagères avec les médicaments bien rangés ça fait du bien.

J’ai relayé auprès du pharmacien local quelques demandent de médicaments émanant de la Croix Rouge et de l’équipe des psychologues de la Réserve sanitaire, dans le cadre de visites à domicile que celle-ci assurait auprès de la population.

J’ai aussi prêté main forte à Reine (notre réserviste logisticienne) dans l’organisation de notre environnement de vie et l’acheminement de malles « tulipe » (kits de médicaments et matériel) mobilisées a la demande du ministère chargé de la santé.

Cette mission à la pharmacie de l’hôpital était pour moi une belle première expérience humaine et professionnelle très riche et intense.

L’intégration au sein de l’équipe de réservistes pluridisciplinaire s’est faite sans difficulté et j’ai un sentiment de mission accomplie, d’autant plus que la relève Irma23 incluait une préparatrice en pharmacie qui a pu assurer la continuité de mon travail au sein de la pharmacie de l’hôpital.

Une première mission passionnante, qui me donne envie de retenter l’expérience une prochaine fois !

irma 22 au depart

IRMA 22 au départ

notre QG

Notre QG

Une partie du stock

Une partie du stock « EPRUS » de médicaments mis en place à la Pharmacie de l’hôpital afin de d’organiser la délivrance des traitements médicamenteux à la population. La majorité des pharmacies de l’île ayant été sinistrés.

Stocks de médicaments

Le stock de médicaments et matériel médical de la pharmacie

medicaments bien rangés

Des médicaments bien rangés

enlevements de malle tuliê

Enlèvement des malles Tulipes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s